Ummah Charity - Aide humanitaire internationale

 
c4c4126706181771c3cd58afcbc8030c.jpg
b9246d0d74d7eedf82a80bfac75f965a.jpg
10dc96c0e1d3c9e5eec911bdc16483d0.jpg
c4ddf16357d0d82d02931c4b3cb68b7d.jpg
00a7aeca882a2fc13288075d93af00dc.jpg
e38e75cf469a9b14e61ca2ccc65f07ba.jpg
409acddee519743d34c344d5a523a74a.jpg
6daa6cbdc248c2b018f04d2e6ddea89c.jpg
9977447f6acda746d9dddee66ddebe9c.jpg
3d40c55c60d4103d047bc39ca24fc6f9.jpg


Ramadan

Durant toute la période du mois de Ramadan, Ummah Charity accentue ses efforts de distribution de colis alimentaires et de cadeaux de l'Aïd dans un certain nombre de pays. Un nombre  considérable de plats cuisinés sont également prévus pour les Iftars (repas du soir) à des milliers de personnes dans le besoin durant toute la durée du mois de Ramadan.

Nos packs alimentaires sont conçus pour offrir les besoins nutritionnels fondamentaux pour un foyer constitué de 5 à 7 personnes pendant tout le mois de Ramadan. Chaque pack se compose de farine, riz, haricots, lentilles, sel, huile de cuisson, dates, lait en poudre et d'autres produits alimentaires locaux.

« Celui qui nourrit un jeûneur aura la même récompense que celui qui jeûne,
sans diminuer de sa récompense. »
 
« Le Messager était la personne la plus généreuse et il était
particulièrement généreux pendant le mois de Ramadan. » (Boukhari)

En tant qu'association humanitaire, Ummah Charity récolte les dons de différentes façons pour les redistribuer aux plus nécessiteux.

ZAKÂT AL FITR

A la fin du mois de Ramadan, pour valider et purifier son jeûne, le musulman doit verser la Zakât al Fitr. Cette Zakât doit être versée par chaque chef de famille musulman (en général le père de famille) pour lui et pour ceux (musulmans) qui sont à sa charge obligatoire (femmes, enfants, parents âgés, etc.) Cette aumône sert ainsi à subvenir aux besoins du pauvre en ce jour de fête et répandre la joie autour des plus démunis.

FIDYAH

Les personnes âgées, les malades (incurables), les femmes enceintes ou celles qui allaitent et qui se trouvent dans l'incapacité de jeûner, sont amenés à rompre leur jeûne et par conséquent doivent donner à manger à un pauvre pour chaque jour non jeuné (l'équivalent de 5 euros par jour).

KAFFARAH

La Kaffarah est la compensation majeure. Elle s'applique dans des situations diverses comme par exemple lorsqu'une personne rompt intentionnellement son jeûne obligatoire du mois de Ramadan. Pour compenser cette erreur, cette personne doit jeûner soixante jours consécutifs ou bien nourrir soixante personnes pauvres pendant un jour (c'est-à-dire un repas par jour pour minimum 5 euros). La Kafarrah pour un jour coûte 300 euros.

Ummah Charity, 4 Quai d'Aval - Creil 60100. Tél : 01 85 44 04 04 - Fax 09 78 66 30 38

icon infoMentions légales